Curcumine Extra +

SKU
040000000253
En stock
59,00 €

 

Plus de 3934 études scientifiques ont démontré de façon définitive les étonnantes vertus du curcuma sur la santé
Déjà plusieurs millions de personnes en Europe utilisent quotidiennement le curcuma pour les aider à lutter contre leurs problèmes de santé :

  • Problème de mémoire.
  • Dépression, Nervosité.
  • Infections pulmonaires.
  • Système cardio vasculaire
  • Troubles digestifs (ballonnements, diarrhées).
  • Prise de poids (expulsion des graisses).
  • Douleurs articulaires.

Plus de 3934 études scientifiques ont démontré de façon définitive les étonnantes vertus du curcuma sur la santé

Déjà plusieurs millions de personnes en Europe utilisent quotidiennement le curcuma pour les aider à lutter contre leurs problèmes de santé !

On connaît tous, autour de nous, au moins une personne qui utilise ou a utilisé le curcuma pour tenter de se débarrasser d’un problème de santé majeur (douleurs articulaires, problèmes urinaires, problèmes digestifs, perte de poids, ou plus généralement la lutte contre toutes les inflammations dues à l’âge). Reconnu par des milliers d’études pour lutter contre plus de 600 types de problèmes de santé, tous les utilisateurs n’obtiennent pas le même résultat. Mais il se pourrait très bien que dans très peu de temps un tout nouveau procédé fasse l’unanimité. En effet depuis quelques mois une révolution est en marche dans le domaine du curcuma. Un homme aurait mis au point le comprimé révolutionnaire pour la santé à base d’une étonnante combinaison d’actifs “retardants” et d’un curcuma bien particulier. Le succès est tel que ce tout nouveau procédé est perpétuellement en rupture de stock. Notre journaliste Sandrine Delcroix a voulu en savoir plus et est allée interviewer J.Paul P., celui-là même qui a mis au point ce fameux comprimé.

Bonjour . À en lire les journaux, vous auriez mis au point le comprimé santé révolutionnaire. Pouvez-vous nous en dire plus.

J.Paul P. : Il n’y a rien de miraculeux là-dedans et pour tout vous dire, si j’ai mis au point cette formule, au début c’était surtout pour moi et pour des problèmes de santé qui commençaient à gâcher ma vie.
S. Delcroix : C’est-à-dire ?
J.Paul P. : Il y a de cela 2 ans, j’ai commencé à avoir de graves crises articulaires. Je souffrais atrocement des genoux et du dos au point d’en être réduit à prendre beaucoup trop d’anti-inflammatoires. J’étais devenu quasiment handicapé. Je ne faisais déjà pas beaucoup de sport mais en plus les kilos s’accumulaient. J’avais l’impression d’être devenu résistant à la perte de poids. Et je ne parle pas de mes problèmes digestifs !
S. Delcroix :
Mais n’était-ce pas seulement le résultat du vieillissement ?

J.Paul P. : Oui et non. Jusque là, même si je souffrais d’un excès de poids qui n’arrangeait pas mes problèmes d'articulaires, je n’avais pas d’autres problèmes, du moins je le pensais. Mais vous allez voir plus loin que finalement ce n’était pas vrai. Je m’étais habitué à vivre avec pas mal de problèmes !
S. Delcroix : Que voulez-vous dire par là ?
J.Paul P. : Revenons 2 ans en arrière et vous allez tout comprendre. Comme c’est mon métier, j’ai décidé de voir tout ce qui existait en matière d’aliments et de compléments alimentaires pour lutter contre ces problèmes inflammatoires qui gâchaient ma vie. Évidemment, avec 3934 études scientifiques, c’est le curcuma et plus exactement la curcumine, une des 1000 substances actives contenues dans le curcuma, qui a retenu toute mon attention.
S. Delcroix : Et alors ?
J.Paul P. : J’ai lu toutes les études. J’étais un peu sceptique car tout ce que je lisais était trop beau pour être vrai. À en croire les experts et les milliers d’études cliniques, le curcuma possédait toutes les vertus pour vous guérir de quasiment tout. Il s’agissait du plus puissant antioxydant naturel connu à ce jour.
S. Delcroix : Antioxydant, cela ne veut pas dire que cela va vous guérir de maladies ?
J.Paul P. : Détrompez-vous ! La plupart des maladies traduisent le fait que telle ou telle partie de votre corps est victime d’inflammation. Or, ce sont ces inflammations qui provoquent les dérèglements du métabolisme, et donc les maladies.

Les douleurs articulaires par exemple ne sont, si je puis dire, qu’une inflammation des cartilages. Alors que les troubles digestifs sont le signe d’une inflammation au niveau de l’intestin. C’est aussi une sorte d’inflammation que subit votre peau lorsque votre corps s’oxyde en prenant de l’âge, provoquant l’apparition de rides.
S. Delcroix : Et donc, le curcuma est capable de résoudre tout cela ?
J.Paul P. : Oui, c’est ce que je pouvais lire sur internet et même dans des revues spécialisées. Alors comme Monsieur tout le monde, j’ai acheté le curcuma que l’on trouvait dans le commerce et j’en ai pris 20 grammes chaque matin comme on le préconisait. C’est vrai qu’au bout d’un mois j’avais de petits résultats mais pas extraordinaire non plus. Et puis je me suis inscrit comme chaque année au séminaire “Innovation Santé” à Genève.
S. Delcroix : Pourquoi ?
J.Paul P. : L’un des thèmes de la conférence portait sur le curcuma et croyez-moi : je n’ai pas été déçu. J’y ai appris 2 choses :
1) que le curcuma est peu bio-disponible. En d’autres termes, comme il n’est que peu soluble, il a tendance à être rejeté par notre métabolisme sans avoir le temps de faire son effet.
2) que pour augmenter sa biodisponibilité, il existait des moyens simples. Il fallait l’associer à d’autres substances actives telles que du poivre, du citron ou encore du gingembre.
S. Delcroix : Et alors ?
J.Paul P. : Évidemment, à mon retour de Genève, comme bon nombre de personnes,

j’ai commencé chaque matin à mélanger une cuillère à soupe de 20 grammes de curcuma avec quelques grammes de poivre, une cuillère à café de citron et de la poudre de gingembre.
S. Delcroix : Vous avez vu un changement ?
J.Paul P. : Colossal, après seulement 30 jours, je ne souffrais quasiment plus et surprise je perdais du poids en même temps que je retrouvais la forme mais...
S. Delcroix : Il y a un mais ?
J.Paul P. : Oui, prendre cette mixture tous les matins, c’était vraiment un véritable sacerdoce.
S. Delcroix : Vous dites c’était ?
J.Paul P. : Effectivement, aujourd’hui il n’est plus question d’avaler cette mixture peu ragoûtante.
S. Delcroix : Vous avez abandonné ?
J.Paul P. : Pas du tout ! Je suis allé voir un ami qui possède un gros labo dans le sud de la France et je l’ai mis au défi de concevoir un procédé qui combinerait :
• un curcuma riche en curcumine hautement biodisponible (le curcuma du commerce peut ne contenir que 2% de curcumine).
• une hyper concentration de curcumine pour un volume minimum.
• 3 fixateurs de curcumine que sont la pipérine du poivre, la vitamine c du citron et les gingérols du gingembre.
J’ai aussi insisté sur le fait que l’association curcuma / poivre ne serait mélangée à l’association citron / gingembre qu’une fois arrivée dans l’intestin.
S. Delcroix : A-t-il relevé le défi ?
J.Paul P. : Bien sûr, sinon vous ne seriez pas venue me voir. J’ai aussi un peu contribué à l’élaboration de la formule finale. Pour assurer que nos 2 combinaisons soient mélangées seulement au niveau de l’intestin, nous avons choisi un comprimé bi couche. Ensuite nous avons travaillé sur les extraits de poivre, de citron et de gingembre qui assurent l’apport des actifs “retardants”.
S. Delcroix : Qu’est-ce que vous appelez “actifs retardants” ?
J.Paul P. : C’est très simple.
En entrant en contact ensemble au niveau de l’intestin, les actifs du citron, du poivre et du gingembre vont en quelque sorte faire prisonnière la curcumine, qui va pouvoir rester jusqu’à 12 heures dans l’organisme et ainsi opérer toutes les remises à niveau de l’organisme que nous verrons plus loin.
S. Delcroix : Et le curcuma là-dedans ?
J.Paul P. : Venons-y car vous avez raison. Le secret réside aussi dans un curcuma bien spécial que nous avons mis dans notre formule. Ce curcuma est hyper riche en curcumine, le principe actif de base de notre formule (à peu près 200 fois plus riche en curcumine que le curcuma classique).
Toutes les études sur le curcuma qui montrent des résultats significatifs sur le vieillissement, la lutte contre les douleurs articulaires, la perte de poids, et bien d’autres domaines de santé supposent une dose journalière de curcumine biodisponible de 400 mg par jour. Avec 2 comprimés Curcumine extra +, puisque c’est le nom de ce comprimé, vous les avez quotidiennement et cerise sur le gâteau grâce à l’effet retardant des 3 autres éléments de notre formule, ce curcuma agit pendant 12 heures contre moins d’une heure pour du curcuma traditionnel.
S. Delcroix : Je suppose que vous en avez été le premier consommateur ?
J.Paul P. : Bien sûr. C’est un soulagement de ne plus prendre chaque matin cette horrible mixture. Je prends chaque matin et chaque soir mon comprimé bi-couche et

croyez-moi bien les résultats sont étonnants !
S. Delcroix : Qu’avez-vous constaté personnellement ?
J.Paul P. : Je n’ai pas été le seul à constater des effets. Aujourd’hui si je n’ai plus aucune douleur, j’ai aussi perdu plus de 10 kilos. Mais comme je vous l’ai dit tout à l’heure, je me suis aperçu en retrouvant pas mal de tonus et de vitalité que je n’étais pas en aussi bonne santé que je le pensais avant de mettre au point Curcumine Extra +.
S. Delcroix : C’est-à-dire ?
J.Paul P. : Si j’ai perdu pas mal de poids c’est aussi que je n’ai plus de troubles digestifs, plus de ballonnement ou de difficulté à éliminer si vous voyez ce que je veux dire. Enfin, j’ai une pêche d’enfer qui m’a conduit à faire un peu plus de sport. Je suis entré dans le cercle vertueux de la santé.
S. Delcroix : On m’a aussi dit que vous aviez une bonne nouvelle malgré le fait que beaucoup de gens se plaignent de ne pas pouvoir commander votre découverte.
J.Paul P. : Oui tout à fait.
D’abord laissez-moi vous dire que la fabrication de ce comprimé est bien plus complexe que de produire des gélules simplistes que vous pouvez trouver un peu partout et qui, en réalité, n’apportent que très peu de curcumine et cela sans en assurer la biodisponibilité. Alors c’est vrai que les volumes disponibles de notre tout nouveau comprimé bi-couche sont limités compte tenu de notre processus de fabrication. Mais revenons-en à la bonne nouvelle.
S. Delcroix : Oui tout à fait.
J.Paul P. : C’est très simple.
Quelle que soit la cure que vous choisissez, vous allez pouvoir la tester sans risquer un seul euro. Vous avez 30 jours pour juger des résultats. Si vous n’êtes pas satisfait, vous renvoyez votre cure, entamée ou même vide, sans explication. Et dès réception nous vous renverrons votre chèque non encaissé. Ceci veut dire, pour tenir compte du délai postal nécessaire au renvoi de votre colis, que nous n’encaisserons pas votre chèque pendant 37 jours. Et si par malheur il y avait un petit retard dans votre retour, nous vous renverrons un chèque du montant de votre commande. Ainsi, cette expérience ne vous aura rien coûté.
Nous ne prenons aucun risque en vous faisant une telle proposition, compte tenu d’un taux de satisfaction de plus de 94,8% observé chez nos utilisateurs. La contrepartie d’une telle offre d’essai sera de nous renvoyer le petit questionnaire de satisfaction joint à votre colis. Avec tous les témoignages que nous allons recevoir, nous allons démontrer que ce tout nouveau procédé est vraiment la découverte santé du 21é siécle.
S. Delcroix : C’est vrai que cette proposition est irrésistible et me fait envie. Même si je n’ai que 38 ans j’ai bien envie d’essayer.
J.Paul P. : Bien sûr ! Il n’y a ni sexe ni âge pour essayer notre formule. Si vous ne souffrez d’aucun problème de santé, sachez que notre formule Curcumine extra + est le plus puissant antioxydant conçu à ce jour. C’est ainsi la meilleure des préventions pour reculer les effets de l’âge.

Rédigez votre propre commentaire
Vous commentez :Curcumine Extra +